Thermiques

Unité : Uw => W/(m².K) soit le nombre de watts perdus par m² de menuiserie par degré de différence entre intérieur et extérieur, plus ce chiffre est faible moins la menuiserie ne laisse sortir l’énergie de chauffage.

Performances de résistance thermique

Le fonctionnement de la menuiserie EnR s’appuie sur le principe de l’échangeur à plaques. La fenêtre EnR récupère l’énergie ayant tendance à sortir du bâtiment par les menuiseries. Ce principe simple, mais efficace, fait de la fenêtre EnR un produit jusqu’à 3 fois plus isolant que la traditionnelle fenêtre à double vitrage et jusqu’à 2 fois plus isolant que le triple vitrage. 

En hiver, en circulant au contact des verres réchauffés par l’air intérieur de la pièce, l’air froid extérieur récupère cette énergie pour la réintégrer à l’intérieur du bâtiment. En été, sur le même principe, la menuiserie va cette fois conserver la fraicheur accumulée pendant la nuit ou via un système de climatisation. La fenêtre EnR permet ainsi d’importantes économies d’énergies.

Unité : Sw=> Facteur solaire.Une valeur de 0,61 correspond à 61% de l’énergie solaire frappant l’ensemble de la menuiserie (vitrage + cadre) incorporé au bâtiment.

Performance en apport solaires

L’énergie solaire est bien connue pour être une énergie verte, gratuite et disponible pour tous. Mais dans le bâtiment, elle est souvent laissée de côté au profit d’une meilleure isolation. En passant successivement du simple, au double puis au triple vitrage, nous avons peu à peu fermé nos bâtiments au soleil. Une fenêtre simple vitrage laisse passer 60% de l’énergie solaire qui la frappe, alors que le double vitrage laisse passer 40% et le triple vitrage seulement 35%. La fenêtre EnR permet d’optimiser les apports solaires tout en conservant une bonne isolation thermique.

En hiver, le principe bien connu de l’effet de serre s’opère entre les verres de la fenêtre EnR et permet ainsi de revenir à un apport solaire équivalent à celui d’un simple vitrage. 60% de récupération d’énergie solaire est alors rendu possible, tout en conservant une résistance thermique supérieure à un triple vitrage. En été, sous réserve de protéger la menuiserie de l’exposition directe du soleil*, ce principe de chauffe solaire sera annulé. Le verre ombragé, plus froid que l’air extérieur, aura tendance à rafraîchir celui-ci.

* avancée de toit, brise soleil, volet, végétation…